Projet d’amélioration et de renforcement de l’effectivité des droits humains au Burkina Faso (Burkin’Yali)

0
2022

.……………………………………………………………….

Recrutement d’une agence de communication

Organisation d’actions d’interpellation des pouvoirs publics sur les menaces identifiées

Termes de référence

                                                                                                                            Juin 2023

Lieu :                                                                             Ouagadougou, Burkina Faso

Date de soumission :                                                                 Du 15 au 20 juin 2023

Type de contrat :                                                               Agence de communication

Langue requise :                                                                                            Français

Date de début prévue :                                                                              23 juin 2023                                                    

(Date à laquelle le candidat sélectionné doit commencer)

Date de soumission des supports des enregistrements :                         30 juin 2023

CONTEXTE

Depuis 2015, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire sans précédent qui se dégrade au fil des années. Cette situation difficile vient accentuer les violations des droits humains notamment ceux des femmes et des jeunes se manifestant entre autres par des pertes en vies humaines, des déplacements massifs des populations (personnes déplacées internes), des dislocations des familles, des fermetures d’écoles et de service de santé, etc. ; ce qui accentue les inégalités des droits humains et met à rude épreuve la paix, la cohésion sociale et la stabilité globale du pays. En dépit d´importants efforts enregistrés par le Gouvernement, de fortes préoccupations demeurent. Ainsi, aujourd´hui encore, promouvoir et protéger les droits humains, améliorer la gouvernance, sont autant de défis importants auxquels est confronté le Burkina Faso pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD), notamment l’ODD 16 intitulé, « paix, justice et institutions efficaces ».

C’est pourquoi le SPONG a saisi l’opportunité du programme « Promotion des droits humains, de la paix et de la cohésion sociale 2021-2025 » lancé par l’Ambassade Royale du Danemark pour mettre en œuvre le projet d’amélioration et de renforcement de l’effectivité des droits humains au Burkina Faso (Burkin’Yali). L’objectif global poursuivi dans le cadre du projet est de « contribuer au renforcement de la culture des droits humains et devoirs citoyens au Burkina Faso en général et en particulier dans les secteurs de la santé, de l’éducation, de l’eau et de l’assainissement en s’appuyant sur le renforcement des capacités des OSC dans le suivi citoyen des violations des droits humains et leur participation dans les espaces de dialogue et de concertation. C’est dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet que le Secrétariat permanent des Organisations non gouvernementales (SPONG), s’est penché sur un sujet d’anticipation des menaces d’aggravation des inégalités et des violations de droits de l’Homme à travers la conduite d’une étude qui a permis d’identifier les menaces d’aggravation des inégalités des droits de l’Homme. Le contenu du rapport de cette étude révèle des informations pertinentes qui peuvent

constituer la base d’actions d’anticipation sur ces violations. C’est dans ce sens que le SPONG organise des d’actions d’interpellation des pouvoirs publics sur les menaces identifiées à travers des émissions télévisuelles et radiophoniques.

Pour se faire, il compte recruter une agence de communication pour gérer la conduite technique de cette activité.

D’où les présents termes de référence élaborés pour le le recrutement de l’agence de communication.

  1. OBJECTIFS ET RESULTATS ATTENDUS
  •   Objectif général de la présente mission

L’objectif général de la mission de l’agence de communication est d’organiser des émissions télévisuelles et radiophoniques aux profits d’actions d’interpellation citoyenne des pouvoirs publics sur les menaces de droits humains identifiées dans les secteurs de la Santé, de l’Education, de l’Eau et de l’Assainissement dans le cadre d’une étude conduite à cet effet.

Objectifs spécifiques de la présente mission

De façon spécifique, il s’agit de :

  • Réaliser et de diffuser deux plateaux télé et deux émissions radiophoniques respectivement sur deux chaines télé et deux stations radio

Résultats attendus

Deux plateaux télé et deux émissions radiophoniques sont réalisées et diffusés respectivement au niveau de deux chaînes télé et dans deux stations radio.

Objectif général de l’action d’interpellation

L’objectif général de cette activité est d’organiser l’interpellation citoyenne des pouvoirs publics sur les menaces identifiées de droits humains dans les secteurs de la Santé, de l’Education, de l’Eau et de l’Assainissement à travers des émissions télévisuelles et radiophoniques sur la base du rapport d’étude.

Objectifs spécifiques de l’action d’interpellation

  • Réaliser deux plateaux télé et deux émissions radiophoniques pour interpeller le pouvoir sur les cas de violations des droits humains identifiés
  • Faire des propositions d’actions d’anticipation des violations des droits humains
  • Interpeller également les populations à aider le gouvernement dans leur démarche de lutte contre les violations des droits humains.

LIVRABLES ATTENDUS DE CET APPEL A CANDIDATURE

Il est attendu :

  • Une offre technique
  • Une offre financière

NB : Après la réalisation des plateaux télé et les émissions radiophoniques, l’agence rendra au SPONG les supports dans une clé USB.

DATE ET LIEU

Les prestations de l’agence pour la réalisation du plateau télé et l’émission radiophonique se dérouleront entre le 22 et le 26 Juin. Les diffusions auront lieu entre le 27 et le 30 Juin 2023 à Ouagadougou au sein de 2 chaines de télé et 2 stations radio qui seront précisées avec l’agence qui sera recrutée.

  1. PROFIL DE L’EXPERT
  • Compétences
  • Professionnalisme :
  • Aptitude à faire des réflexions stratégiques, des analyses, à en tirer des conclusions pertinentes et à faire des propositions constructives ;
  • Maitrise des outils de communication et le monde des médias
  • Avoir une excellente capacité d’analyse et de synthèse.
  • Planification et organisation :
  • Faire preuve d’une aptitude à planifier et à organiser son propre travail.
  • Communication /Travail en groupe :
  • Être capable d’écrire de façon claire et concise et de bien s’exprimer oralement ;
  • Avoir une bonne capacité d’écoute, de communication écrite, orale et électronique ;
  • Aptitude technologique : bonne maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, PowerPoint…).

Qualifications

  • Education :
  • Être une agence de communication reconnue par l’Etat Burkinabé.
  • Expérience :
  • Disposer d’une expérience professionnelle avérée d’au moins trois (03) ans dans la conduite d’actions similaire ;
  • Disposer d’une bonne connaissance de l’environnement national et international sur la communication et le monde des médias ;
  • Avoir une bonne compréhension du monde des Organisations de la société civile (OSC) et du plaidoyer
  • Avoir aussi des notions sur la thématique droits humains, secteurs sociaux de base et interpellation citoyenne des politiques publiques.

MODE DE SOUMISSION

L’agence de communication doit présenter un dossier de candidature en version physique comprenant les éléments suivants :

  • Une Proposition Technique : (Enveloppe/Fichier N°1) comprenant :
    • Une Note explicative sur la compréhension des Termes de Référence et les raisons de la candidature ;
    • Une brève présentation de l’approche méthodologique (assortie d’un chronogramme indicatif) et de l’organisation de la mission envisagée ;
    • Un Curriculum vitae (CV) incluant les expériences dans la conduite de missions similaires et au moins trois (3) références ;
    • Une liste de publications.
  • Une Proposition Financière : Contrats forfaitaires (enveloppe/Fichier N°2) : la proposition financière sera soumise sur la base de l’approche forfaitaire. La proposition financière prévoit un montant forfaitaire et précise les modalités de paiement sur base de produits/livrables précis et mesurables (qualitatifs et quantitatifs) même si les paiements seront effectués par tranches ou en une seule fois à l’achèvement total du contrat.

La Proposition doit être déposée sous pli fermé au siège du SPONG (Ouaga 2000, sis derrière le ministère de l’agriculture). La mention « Expert formation des membres des GT du SPONG sur les politiques sectoriels et le suivi citoyen de ces politiques relatives à la santé, à l’éducation, à l’eau et à l’assainissement » devra figurer sur le pli déposé. Toute demande de clarification doit être adressée par courrier électronique à l’adresse ouedraogorichard36@gmail.com.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici